top of page

Je suis contente de pouvoir dire «J’avais tort ! »


“Il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis !” 👇


Il m’a fallu plusieurs mois pour dessiner “Je t’aime, Toit de Paris ». Avec un motto : émouvoir et être accessible.


🇮🇹 Lors d’un voyage en 6e en Italie, j’avais rapporter un masque vénitien à mes parents. J’en étais tellement fière, je le trouvais si beau et authentique. Pourtant c’était fabriqué en Chine 😔


🇫🇷 La question se pose : Peut-on faire un objet souvenir fabriqué localement à -20 € ?

💪 Ça été mon challenge avec le « Je t’aime» Toit de Paris

🤩 Avec un rêve ⇒ Qu’un jeune Tokyoïte, madrilènes, new-yorkais rapporte son Toit de Paris avec la même fierté que moi sans la déception que j’ai eu sur l’authenticité de l’objet.


Qu’est-ce que qu’un Toit de Paris ? 🤔


🌟 Un morceau de la Ville-Lumière

📐 Un morceau du patrimoine

architectural de la ville

📖 Un morceau d’histoire





❌Je ne me suis pas servie du zinc pour faire des objets déco.


✅ La star de l’objet pour moi c’est LE ZINC, il n’a pas besoin d’être utile, de servir à quelque chose. Il existe car il est emblématique de la ville, il fait partie de son histoire, de son architecture. Il se suffit à lui même.

Pourquoi ? Car c’est la singularité de Paris ses toitures en zinc et c’est à Haussmann que l’on doit cet océan de gris et de bleu, cette mer parisienne !


Certains pensent que faire un porte clé dévalorise le concept, je ne vais pas les juger, c’est ce que j’ai pensé au tout début. J’ai même dit cette phrase : “plutôt mourir que faire un porte clés”. Smart ⇒ Nope


🙌 Un an après j’en dessine un, et j’en suis particulièrement fière ❤️

Je l’ai auprès de moi tous les jours, tous les jours il m’accompagne et c’est cette idée que j’aime le plus ⇒ l’avoir avec moi au quotidien. Il s’attache à mes clés et je m’attache à lui. « Mon morceau de Paris »



Et vous, où est-ce que vous l’attacheriez ?




0 commentaire

Commentaires


bottom of page