top of page

Quels sont les 5 axes de la loi AGEC anti-gaspillage et économie circulaire ?

Les 5 axes de la loi AGEC Anti-gaspillage et Économie circulaire appliqués au secteur du BTP



La loi AGEC (Anti-Gaspillage et Économie Circulaire), adoptée en France en 2020, vise à réduire significativement les déchets et à promouvoir l'économie circulaire. Parmi ses nombreux volets, un concerne spécifiquement le secteur du bâtiment et de la construction (BTP).


Cet article a pour objectif de synthétiser les 5 axes principaux de la loi AGEC qui impactent le BTP, afin d'aider les acteurs de ce secteur à mieux comprendre et se conformer à ces nouvelles dispositions.



1. Sortir du plastique jetable :

L'interdiction de certains produits en plastique à usage unique, comme les assiettes, gobelets, couverts et pailles, s'applique également aux chantiers de construction et de rénovation. Cela implique l'utilisation d'alternatives durables, telles que des ustensiles réutilisables ou biodégradables.


2. Mieux informer les consommateurs :

Les professionnels du BTP doivent fournir des informations claires et transparentes aux consommateurs sur les produits de construction qu'ils utilisent, en ce qui concerne leur durabilité, leur réparabilité et leurs options de fin de vie. Cela peut se faire via des fiches d'information, des labels ou des outils digitaux.


3. Lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire :

La loi AGEC encourage le réemploi des matériaux de construction issus de chantiers de démolition ou de rénovation. Cela implique la mise en place de filières de collecte, de tri et de revalorisation efficaces, ainsi que la promotion de l'utilisation de matériaux de construction recyclés.


4. Agir contre l'obsolescence programmée :

Les fabricants de produits de construction doivent concevoir des produits durables et réparables, afin de prolonger leur durée de vie et limiter les déchets générés. Cela implique l'utilisation de matériaux de qualité, la conception modulaire et la fourniture de pièces détachées facilement accessibles.


5. Mieux produire :

L'ensemble des acteurs du BTP sont encouragés à adopter des pratiques plus responsables sur le plan environnemental, en réduisant leur consommation d'énergie et d'eau, en utilisant des matériaux biosourcés et en limitant la production de déchets.


La loi AGEC représente un changement majeur pour le secteur du BTP, qui doit désormais s'adapter à une économie plus circulaire et plus durable. En comprenant les 5 axes principaux de cette loi et en mettant en œuvre les mesures nécessaires, les acteurs du BTP peuvent contribuer à la préservation de l'environnement et à la construction d'un avenir plus durable.

0 commentaire

Comentarios


bottom of page