Rechercher

Les cheminées parisiennes


Un élément architectural singulier et emblématique de l’Europe : les petites cheminées qui ornent les toits des maisons et des bâtiments. À Paris, en particulier, elles sont omniprésentes sur presque tous les bâtiments.


Elles sont un moyen de chauffage traditionnel, mais aussi d’une grande utilité pour les Parisiens, car elles représentent un patrimoine culturel emblématique dont ils ont du mal à se séparer.


Les cheminées se composent principalement d’un foyer, espace réservé à la combustion, d’un conduit pour l’évacuation de la fumée et d’une souche (ou sortie de toit), partie extérieure de la cheminée située sur la toiture. Très importante pour l’efficacité du tirage, la souche est munie d’un chapeau ou mitron qui protège le conduit des intempéries et favorise le tirage.



A partir de 2013, il est interdit d’allumer un feu de bois dans la capitale et dans les alentours pour réduire la pollution aux particules fines. Cependant en 2015, l'interdiction des feux de bois dans les foyers a été levée à Paris et en Ile-de-France. L'utilisation des foyers ouverts reste toutefois limitée au chauffage d'appoint ou d'agrément, ce qui n'est pas nouveau. Aujourd’hui les cheminées inspirent de nombreux artistes et continuent d'émerveiller les passionnées de Paris.


peinture des toits parisiens


0 commentaire