top of page

Les toits de Paris au patrimoine de l'UNESCO 2023/2024?

Vers une Reconnaissance UNESCO : Les Métiers des Couvreurs-Zingueurs et Ornemanistes Parisiens !


Crédits et source : Gilles Mermet, Ines Mermet, Syndicat des entreprises de génie climatique et couverture plomberie. CFA Maximilien Perret

Ateliers d'art Français VMZinc, le site de la Rivière


En 2014, un groupe de passionnés a entrepris un défi audacieux : faire reconnaître les métiers des couvreurs-zingueurs et ornemanistes parisiens en tant que Patrimoine Mondial Culturel et Immatériel de l'UNESCO. Cette initiative ambitieuse vise à mettre en lumière l'exceptionnel savoir-faire de ces artisans, qui contribuent grandement à la richesse de notre patrimoine français. Dans cet article, nous plongeons dans cette aventure passionnante et examinons pourquoi la reconnaissance internationale de ces métiers est d'une importance cruciale.

Le Défi : Faire Reconnaître le Patrimoine Immatériel :

Les couvreurs-zingueurs et ornemanistes parisiens sont depuis longtemps les gardiens de l'histoire architecturale de la ville lumière. Leurs compétences sont inestimables, car ils préservent et restaurent les éléments décoratifs et les toits des bâtiments emblématiques de Paris. Pourtant, en dépit de leur contribution exceptionnelle, ces métiers n'ont pas encore été officiellement reconnus comme faisant partie du Patrimoine Mondial Culturel et Immatériel de l'UNESCO.

L'Engagement de LARIVIERE :

Dans un élan de soutien, l'entreprise LARIVIERE s'est engagée depuis deux ans à promouvoir ces métiers d'exception. En tant qu'acteur du secteur de la toiture, LARIVIERE comprend la valeur inestimable de ces artisans et leur rôle dans la préservation de notre héritage architectural. C'est pourquoi l'entreprise a décidé de se rallier à cette cause et d'apporter son soutien pour que ces métiers soient reconnus à leur juste valeur.

L'Impact de la Reconnaissance UNESCO :

Obtenir la reconnaissance internationale de ces métiers par l'UNESCO aurait un impact significatif. Cela permettrait de valoriser ces métiers d'art, de préserver leur savoir-faire ancestral et d'attirer de nouveaux talents. La transmission de ces compétences est essentielle pour garantir que nos toits et éléments ornementaux continuent d'être restaurés dans les règles de l'art.

Vers l'Inscription Officielle :

Le 28 mars dernier, Son Excellence Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice de France auprès de l'UNESCO, a officiellement déposé le dossier de candidature pour ces métiers exceptionnels. Les couvreurs-zingueurs et ornemanistes parisiens représentent désormais la France pour la session 2023/2024 des inscriptions au Patrimoine immatériel de l’UNESCO. Après une étude minutieuse du dossier par un comité d'experts de l'UNESCO, l'inscription officielle devrait avoir lieu fin 2024.

Comment Soutenir cette Candidature : Si vous souhaitez apporter votre soutien à cette noble cause, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée en suivant ce lien : Lien de Soutien.

La candidature visant à faire reconnaître les métiers des couvreurs-zingueurs et ornemanistes parisiens au Patrimoine Mondial Culturel et Immatériel de l'UNESCO est un projet qui mérite toute notre attention et notre soutien. Cette démarche met en lumière l'importance de préserver ces métiers d'art et de promouvoir leur transmission aux générations futures. En soutenant cette initiative, nous contribuons à préserver notre héritage architectural unique et à honorer le travail remarquable de ces artisans passionnés.

Amoureux des toitures de Paris et si vous en aviez un morceau ? C'est le défi fou de Toit de Paris, le seul atelier à transformer les toitures parisiennes en objets rare, poétique et durable. Ce sont toutes des créations françaises, artisanales et recyclées. Pour en savoir plus sur cette initiative écoresponsable, c'est sur ce LIEN.


toit de paris, objet décoratif, souvenir de paris, arrondissement, fabriqué en france, recyclé, artisanal

0 commentaire

Comments


bottom of page