top of page

Recyclage VS Upcycling

Mais finalement, quelle est la différence entre le recyclage et l'upcycling ? Saviez-vous même qu'il y en avait une ? On en entend parler très souvent, mais sait-on vraiment ce que chacune de ces méthodes propose ? En a-t-il une plus éthique ou plus écologique que l'autre ? De nombreuses questions auxquelles nous allons apporter une réponse dans cet article, en commençant par définir les deux notions.


L'Upcycling c'est quoi ?


L'upcycling, aussi connu sous le nom de "surcyclage", signifie "la revalorisation par le haut".


Le concept est simple : réutiliser et revaloriser des produits ou des matériaux dont on ne se sert plus pour leur donner une seconde vie. Un nouveau produit peut voir le jour, permettant à ces matériaux oubliés de ne pas finir dans les déchets.

Ex : des vieux morceaux de papier, des chutes de tissu, des chaussettes, des vieux rideaux...

On part donc de ce qui existe pour créer quelque chose de nouveau. C'est un système plus durable qui utilise l'économie circulaire.


Surconsommer fait malheureusement partie du mode de vie de la plupart d'entre nous. Revoir son mode de consommation et privilégier les alternatives écologiques devient indiscutable !


Upcycler, c'est : une solution face au gaspillage et à la production en masse de déchets. C'est aussi une façon d'économiser de la matière première et de l'énergie, car les matières peuvent être récupérées grâce à des dons. Upcylcer est donc plus économique et plus écologique.

Nous pouvons illustrer ces explications avec notre marque Toit de Paris. Nos objets de déco sont créés à partir de véritable morceau de toiture parisienne fait en zinc. Celui-ci est directement récupéré sur les chantiers de couverture. Ces morceaux de toits de plus de 50 ans sont ensuite envoyés dans notre atelier pour être transformés.

Pour retrouver nos créations, c'est par ici !



Après toutes ces explications, on se pose encore une petite question : comment cette technique à vue le jour ? Qui en est "l'auteur" ?


C'est en 1994 en Allemagne lors d'une interview dénonçant le recyclage traditionnel que l'ancien ingénieur en mécanique Reiner Pilz aurait utilisé le terme pour la première fois.

C'est tout de même dans les années 2000 que le concept c'est beaucoup plus démocratisé.

Même si c'est dans les pays développés que le terme a été largement repris, ce sont les pays émergents qui ont véritablement découvert cette technique en premier. Pour maximiser la durée de vie des objets et produits ainsi que leur utilité, il a fallu imaginer un concept pour contrer le manque de moyens.


Le recyclage


Le principe du recyclage repose sur un fonctionnement industriel. On ne récupère pas seulement des matériaux et/ou produits pour les réutiliser et les revaloriser comme avec l’upcycling. On traite, on récupère et on détruit pour voir ce que l’on peut réutiliser par la suite. Il y a donc une perte au niveau du produit originel.


Le but du recyclage est : analyser les matières premières réutilisables que l’on trouve dans les déchets pour fabriquer de nouvelles choses. Cette technique permet donc d’éviter la surconsommation de matière première.


Grâce au recyclage, il est possible de recréer un nouveau produit équivalent à l’ancien. Prenons l’exemple des bouteilles en verre. Après avoir été recyclées ont en recréer de nouvelles similaire.


Toutefois, il est possible avec le recyclage de créer des objets tout à fait insolites et complètement différents de la matière utilisée au départ. C’est le cas de la marque TchaoMégot qui utilise des mégots de cigarette comme isolant dans leurs vêtements.


Le pont final : la différence entre le recyclage et l’upcycling


L’upcycling engendre moins de nouveaux déchets. Les éléments sont exploités dans leur totalité pour être ensuite revalorisés et réhabilités.

Ce n’est pas le cas avec le recyclage puisque les matières premières sont extraites du produit et nécessitent un procédé industriel lourd.

De plus, la qualité du produit restera similaire à l’inverse du recyclage. Visuellement, il est possible de reconnaître la matière première dans le cas de l’upcycling, mais ce n'est pas nécessairement le cas avec le recyclage.


Les deux concepts sont écologiques, et veillent à une consommation plus réfléchie et soucieuse de l’économie circulaire. L’upcycling va seulement plus loin dans la démarche, car il est nécessite moins de ressources.




























0 commentaire

Comments


bottom of page