top of page

Qui succède au général Georgelin à la tête de la restauration de Notre-Dame de Paris ?

Vingt jours après le décès du général, le président de la République a décidé de nommer son bras droit à la tête de l’Établissement public pour la restauration de la cathédrale, ce qui assure la continuité du chantier.

Philippe Jost nouveau directeur de la restauration Notre Dame

Portrait Philippe Jost © Romaric Toussaint

Ce choix de continuité devrait apporter un sentiment de stabilité aux entreprises impliquées dans la restauration de Notre-Dame de Paris. Le président a choisi Philippe Jost comme successeur, ce qui, selon l'entourage d'Emmanuel Macron, est à la fois une décision de continuité et un hommage au général décédé.

Philippe Jost, qui avait été le bras droit du général au sein de l’Établissement public pour la restauration et la conservation de la cathédrale pendant quatre ans, est un homme de confiance qui possède une connaissance approfondie des travaux en cours. Agé de 63 ans et diplômé de Polytechnique, il a acquis une réputation de travailleur acharné au cours de sa carrière dans la Défense.

Le général Georgelin avait fait appel à lui pour redresser la cathédrale, et ils formaient une équipe solide, avec le général étant le visage public et Philippe Jost prenant en charge les aspects techniques et opérationnels.

Bien que l'Armée et l'archevêque de Paris aient plaidé en faveur de la nomination d'un autre militaire, il aurait été difficile de trouver quelqu'un pour remplacer le général. Les acteurs du chantier et les architectes de la cathédrale craignaient également que l'arrivée d'un nouveau venu ne retarde les travaux, alors que la date de réouverture au public et au culte, prévue en décembre 2024, approche rapidement. Il était donc primordial de maintenir la cohésion et la confiance au sein de l'équipe existante. La ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, témoigne de cette unité en soulignant le lien de confiance qui existe entre chacun et Philippe Jost. Les grands mécènes et les fondations soutenant le projet avaient également exprimé leur souhait de le voir prendre la direction de l'établissement public."

Source Le Figaro


La DGA exprime ses félicitations à Philippe Jost pour sa récente nomination en tant que président de l'Établissement public Rebâtir Notre-Dame de Paris, chargé de superviser la préservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Philippe Jost a connu une carrière remarquable au sein de la DGA depuis 1985, où il a débuté en tant qu'Ingénieur général de l'armement. Il a occupé divers postes de responsabilité au fil des années, notamment en tant qu'adjoint à la dissuasion et dans des rôles clés au sein de différentes directions, notamment celles des relations internationales, de la coopération, des affaires industrielles, des plans, du budget et de la gestion.

Cette trajectoire l'a finalement conduit à sa nomination en tant que directeur général adjoint de la DGA en 2011. Son parcours est un exemple inspirant d'évolution professionnelle, et nous sommes fiers d'avoir eu la chance d'accueillir une personnalité aussi exceptionnelle au sein de notre institution. (source DGA)


Pour découvrir nos créations fabriquées en France par des artisans, qui mettent en avant l'histoire et l'architecture parisienne, c'est par ICI. C'est Toit de Paris est le seul atelier à transformer les toitures parisiennes en objet rare, poétique et durable.



0 commentaire

Kommentare


bottom of page